Les traités de Rome et leur actualité, 1957-2017

-A A +A
Add to My Calendar
Colloque
Samedi 25 Mars 2017 -
de 09:00 à 17:30

Une journée organisé par l'Association des Professeurs D’Histoire et de Géographie Régionale de Lorraine ouverte au grand public.

Les deux traités de Rome qui ont institué, il y a 60 ans, la Communauté économique européenne et l’Euratom, avaient pour but d’établir les fondements d’une union sans cesse plus étroite entre les peuples européens, d’assurer le progrès économique et social en éliminant les barrières qui divisent l’Europe, d’obtenir une amélioration constante des conditions de vie et d’emploi des peuples  concernés, de mettre en oeuvre enfin l’indépendance énergétique du continent pour en garantir la paix et la stabilité.

Ces objectifs – l’indépendance  énergétique exceptée – ont été repris par le traité de Maastricht qui a modifié le traité instituant la Communauté économique européenne pour l’adapter aux nouvelles institutions tout en affirmant sa volonté d’en conserver intégralement les acquis.
Les traités de Rome restent donc bien les textes fondateurs de notre Maison européenne.
Et si la question d’une défense commune a échoué juste avant leur signature, si la question d’une politique énergétique commune a échoué juste après, ces deux dimensions de la construction européenne sont toujours aujourd’hui d’une actualité brûlante.
A l’heure où de lourdes menaces, tant internes qu’externes, pèsent sur l’Union Européenne, l’anniversaire de la signature des traités de Rome doit aussi être l’occasion de revisiter la question de l’idéal européen.

Que pouvaient vouloir dire les mots «Union», «Progrès», «Indépendance», «Liberté», «Développement» pour les pères fondateurs de l’Europe dont l’un des grands représentants  fut un élu de la ville où va se tenir notre colloque ? Qu’est-ce que ces mots peuvent encore vouloir dire pour nos dirigeants actuels, à la lumière des derniers traités et des derniers débats ?

Enfin, soixante après la signature des traités de Rome, on est aussi en droit de se demander comment les peuples vivent aujourd’hui leur double identité nationale et continentale, et quelles prérogatives leurs différents Etats sont prêts à abandonner, ou non, dans le fonctionnement futur de l’Union.

A partir  de ces questions essentielles pour le devenir de nos sociétés, l’APHG propose d’engager une réflexion sur l’état d’une construction européenne qui se retrouve aujourd’hui à la croisée des chemins.
En la proposant, notre association se sent pleinement dans son rôle, d’abord parce que sa fibre europhile est à la fois ancienne et très profonde ; ensuite parce que ses membres, comme agents du service public d’éducation, font depuis toujours travailler leurs élèves sur l’Europe dans le cadre des programmes scolaires.

Cependant, nous sommes bien conscients que, pour exister et se consolider, notre Maison commune ne peut pas rester uniquement un sujet de réflexion entre «spécialistes». C’est la raison pour laquelle le colloque sera ouvert au grand public que nous espérons voir venir nombreux.

L’Europe, en effet, est bien l’affaire de tous, et de l’adhésion ou non des citoyens au projet européen dépendra la réussite ou l’échec d’une aventure admirable commencée il y a maintenant soixante ans.

Programme

9h-9h15 : Accueil des participants

Séance de la matinée

Présidence : Christian Laude, vice-président de l’APHG

9h15 - 9h45 : « Jean Monnet et l’Europe » par Andréas Wilkens, professeur des Universités en histoire contemporaine à l’université de Lorraine (Metz).
9h45 - 10h15 : « Charles De Gaulle et l’Europe » par Jérôme Pozzi, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Lorraine (Nancy).
10h15 - 10h45 : « L’Europe de la défense, d’hier à aujourd’hui » par le LCL Rémy Porte, officier réferent “Histoire” pour l’armée de Terre, docteur HDR en Histoire.
10h45 - 11h : Pause
11h - 11h30 : « L’Europe des derniers traités » par Jean-Félix Delile, maître de conférences en droit européen au Centre Européen Universitaire de Nancy.
11h30 - 12h : « Le Royaume-Uni et l’Europe » par Jean El Gammal, professeur des Universités en histoire contemporaine à l’université de Lorraine (Nancy).
12h - 12h15 : « L’Europe à travers la philatélie » par Bernard Miguel, président de l’Amicale philatélique thionvilloise.

Séance de l’après-midi

Présidence : Emmanuel Mathiot, président de la Régionale d’Alsace

14h - 14h30 : « La Grèce et l’Europe » par Panagiota Anagnostou, ATER à l’université de Strasbourg.
14h30 - 15h : « La Turquie et  l’Europe » par Stéphane de Tapia, professeur des Universités, directeur du département d’Etudes turques de l’université de Strasbourg.
15h - 15h15 : « Robert Schuman, Un Mosellan ministre des affaires étrangères, 1948-1953 » par Jean-Eric Jung, directeur des archives départementales de la Moselle.

15h15 - 15h30 : Hommage à François Roth par Didier Francfort.

15h30 - 15h45 : Pause
15h45 - 16h15 : « L’Europe de l’énergie » par Michel Deshaies, professeur des Universités, directeur du laboratoire de géographie LOTERR.
16h15 - 16h45 : « Résistances et projets concurrents à la fédéralisation de l’Union Européenne » par Philippe Poirier, enseignant-chercheur en sciences politiques à l’université de Luxembourg.
16h45 - 17h15 : « Eléments d’histoire culturelle européenne globale » par Didier Francfort, professeur des Universités, directeur de l’Institut d’Histoire Culturelle Européenne.
17h15 - 17h30 : Conclusion des travaux.

Casino municipal

Adresse: 
43 rue de Paris
51700 Thionville
France
-A A +A
Add to My Calendar
Événement

Concert Lor'Fm Live

25 Août 2017

La Ville de Thionville et Lor'Fm vous présentent un concert plein air gratuit le vendredi 25 août place de la Liberté.

Services & démarches

 

 

Notre réseau institutionnel

La Ville de Thionville travaille en étroite collaboration avec ses partenaires locaux, régionaux et frontaliers.


Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public