Oeutrange

-A A +A

 

Ce gros village situé dans la partie nord de l'actuel canton, mentionné pour la première fois en 679, est depuis l'origine le siège d'une paroisse dont dépendait aussi Entrange (canton de Cattenom) et deux hameaux disparus. Relativement éloigné de Thionville, il devint, entre 1795 et 1802, le chef-lieu d'un éphémère canton, avec une justice de paix dont le souvenir s'est perpétué dans le nom d'une rue. Rattaché en 1802 au canton de Cattenom, il n'a été intégré à la commune de Thionville qu'en 1969. En 1844, Verronnais signalait déjà dans ce village, aujourd'hui le plus rural du canton, la présence d'un moulin, de deux tuileries et d'une carrière de pierres. A côté de l'église, l'ancien cimetière recèle encore quelques tombes intéressantes.

 

Bon Dieu de Pitié

 

Les statues du « Bon Dieu de Pitié » étaient autrefois fréquentes dans les ossuaires, eux-mêmes présents dans de nombreux cimetières. Ce Christ-aux-liens, qui se trouve sous un petit préau sur la droite de l’église, datable des environs de 1530, est manifestement de la même main que celui du cimetière de Volkrange. Tous deux sont attribués à l'atelier du maître de Mairy qui utilisa longtemps les mêmes stéréotypes et dont on connaît encore une trentaine d’œuvres réparties entre les arrondissements de Briey  et de Thionville. Le traitement anatomique du corps dit Christ, avec ses côtes, ses muscles et ses veines saillantes, de même que l'expression paisible mais douloureuse du visage, suggèrent les souffrances de la Passion tandis que le travail plus décoratif de la colonne en atténue l'aspect naturaliste.

 

Bildstock

 

Petit Bildstock situé dans un champ en bordure de la route d’Entrange. Orné de deux faces seulement d’un Christ en croix et d’une Pietà, il est encore connu sous le nom de croix Notre-Dame de Pitié. D’exécution très frustre, avec la pointe de la croix faisant saillie hors de la niche pour former une sorte de petit croisillon , il porte la date relativement tardive de 1682, preuve de la survivance dans les œuvres les plus modestes de traits hérités d’époques anciennes.

Une autre croix de chemin, datée de la fin du 18ème siècle, on peut apercevoir dans la partie supérieure, une Pietà sculptée en demi-relief  aussi naïve que maladroite qui témoigne de la survivance d’un art très populaire.

 

L’église

 

L'église, placée sous le vocable de la Visitation, a été totalement reconstruite en 1752 selon un parti assez commun dans l'ensemble du département d'église-halle à vaisseau unique plafonné, puis agrandie en 1833. Son intérêt principal réside dans son ensemble de mobilier remontant vraisemblablement à l'époque de sa reconstruction, attribué en grande partie à Nicolas Greeff d'Altwies (Luxembourg), membre d'une dynastie de sculpteurs du XVIIIe siècle actifs aussi bien dans le nord de la Lorraine qu'au Luxembourg, en Belgique ou dans le Palatinat. Cet ensemble très intéressant n'est certes pas intact puisque les boiseries du chœur ont été retravaillées et qu'il ne reste que le dorsal de la chaire à prêcher, orné d'un relief du Bon Pasteur. Il compte cependant encore un grand maître-autel et deux autels latéraux.

    

-A A +A

Votre Ville

Événement

Participez à La Thionvilloise

18 Juin 2017

L'association "Les Dames de Coeur", créée en 2012, a pour objectifs, à travers un évènement récurrent, populaire et festif de :

Du 05 Mai au 16 Juin
Seniors

ATELIER - L'ALIMENTATION, UN PARTERNAIRE INDISPENSABLE POUR BIEN VIEILLIR - DU 05 MAI AU 16 JUIN

L’ADMR de Moselle et GérontoNord organisent en partenariat avec l’association Brain Up,  un atelier pour rester en bonne santé sur le thème «  L’alimentation, un partenaire indispensable pour bien vieillir », du 5 mai au 16 juin 2016 dans les locaux de GérontoNord – 94 route de Guentrange 57100 Thionville.

 

 

Notre réseau institutionnel

La Ville de Thionville travaille en étroite collaboration avec ses partenaires locaux, régionaux et frontaliers.


Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public