Un vrai septembriste

Il est des hommes pour qui le destin peut parfois être surprenant. Ce sera le cas notamment d’un Thionvillois connu de tous qui verra le jour un certain 13 septembre 1762 et fermera les yeux le 14 de l’année 1833 mais entre-temps quel parcours.
Mais qui est donc cet homme qui va marquer de son empreinte l’histoire de la Nation.

-A A +A
 

Vous l’avez peut-être deviné, nous parlons bien sûr d’Antoine Christophe Merlin plus connu sous le nom de Merlin de Thionville. Eh oui, ce personnage de caractère ne voulait surtout pas qu’on le confonde avec son homonyme de Douai.
Ce jeune garçon qui a abandonné ses études au séminaire pour devenir juriste va rapidement être séduit par les idées nouvelles et les grands projets de la Révolution française. De là, il entre de plein pied dans le chaudron de la politique. Elu député à plusieurs reprises, Il sera également suppléant du Comité de la Guerre et membre du Comité de l’Agriculture. Il sera l’un des plus acharnés accusateurs du Roi Louis XVI. En mission, lors du procès du monarque, il ne participe pas aux différents votes conduisant à l’exécution du Roi.
Merlin assumera aussi la charge de Commissaire aux armées du Rhin, des Vosges et de la Moselle. La Convention nationale lui adressera une lettre de félicitations pour son courage lors de la défense de Mayence. Il accompagnera ensuite l’armée en Vendée, où il se fait remarquer par son courage et son audace.
Par la suite, on peut noter qu’il sera de ceux qui prendront une part active à la chute de Robespierre. Après avoir été membre du Conseil des Cinq-cents, de 1794 à 1798, il acceptera un poste de Directeur Général des Postes.
L’arrivée de Napoléon Bonaparte au pouvoir l’amènera à se retirer de la vie publique pour exploiter une propriété à Commenchon dans l’Aisne.
Merlin décèdera à Paris, 58 rue des Tournelles à l’âge de 71 ans et son corps repose au Père-Lachaise à côté du mausolée du Maréchal Ney qui est lui né à Sarrelouis.
Son monument, qui est d’une grande simplicité, se compose d’un sarcophage en pierre, sans élévation, à la face principale duquel est gravée cette seule inscription :

MERLIN
DE
THIONVILLE.
 


Titre : Le Père Lachaise / Merlin de Thionville / 14 septembre 1833
Date d’édition : 19e siècle
Format : 27,5 x 20cm
Cote : 241 Fi 171

Accèdez aux précédents "objets du mois" en cliquant sur les liens ci-dessous :
-A A +A

Votre Cadre de Vie

Nouveaux arrivants

Accueil des nouveaux arrivants

07 Oct. 2017

Vous venez d’emménager à Thionville ?

La Ville a le plaisir de vous convier à la matinée des nouveaux arrivants le samedi 7 octobre à partir de 9h45.

Au programme :

 

 

Notre réseau institutionnel

La Ville de Thionville travaille en étroite collaboration avec ses partenaires locaux, régionaux et frontaliers.


Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public