Coup d'oeil dans le Rétro : Saint Nicolas

-A A +A
02 Déc. 2021

Une star de passage à Thionville : Saint Nicolas.

A l’occasion de la fête traditionnelle du patron des Lorrains, les Archives municipales ont le plaisir de vous replonger dans les festivités de l’année 1954.

Dès novembre, la municipalité, avec l’aide de l’association des commerçants, présidé alors par M. Médoc, s’apprêtent à accueillir en grande pompe l’évêque de Myre. 
Outre la mise en place de guirlandes, les élus ont l’espoir d’obtenir de la part du gouverneur militaire de Metz la présence de musiques militaire.Malheureusement ce dernier leur répond négativement. La ville devra donc se contenter de la musique du régiment local. Pour permettre aux habitants des quartiers extérieurs (Saint-Pierre, Guentrange, La Briquerie) d’assister aux manifestations un service spécial d’autobus est également mis en place. De plus, deux concours sont mis en place l’un destiné aux enfants et l’autre aux adultes. Pour les premiers, ils leur incombent de rédiger une belle lettre à Saint Nicolas et pour les seconds le soin de faire de belles photographies du cortège.

Pour égayer cette manifestation et accompagner la vedette de cette manifestation, des costumes de marquis et de laquais sont mis, par la ville, à la disposition des figurants. 
Saint Nicolas et le Père Fouettard arrivent en gare le jeudi 2 décembre à 13h45. Ils sont accueillis par le sous-préfet Carel, l’adjoint au maire, le docteur Schmitt, et les notables de la ville. De là, le cortège se met en branle. Un char pour le saint homme, un autre pour son acolyte et des jeeps de l’armée pour transporter les friandises, des pages, des membres des mouvements de jeunesse, des soldats et les musiques de la fanfare du 25e RA et la musique des sapeurs-pompiers. Tout le monde prend la direction de la place du Marché où Saint-Nicolas prononce une allocution et lit les deux plus belles lettres envoyées à Saint Nicolas du haut du balcon de la maison Meyer « Au Grand Chic ». Après son discours, le cortège part déambuler dans les rues de Thionville avant de réapparaitre, vers 17 heures, au son de la « Marche Loraine » jouée par la musique des sapeurs-pompiers, sur son balcon qui, pour l’occasion, a été doté d’effets lumineux et d’une superbe croix de Lorraine encadré d’un V renversé. Il termine sa soirée en se rendant visite aux enfants et familles de la gendarmerie mobile du quartier Chevert.
Le lendemain, le bon Saint Nicolas rend visite aux personnes âgées de l’hospice Sainte-Madeleine et de l’hôpital de Beauregard et déjeune avec les anciens du Foyer des Vieux situé rue de la Vieille Porte.
 

-A A +A

Haut de page

 

 

La Ville de Thionville travaille en étroite collaboration avec ses partenaires locaux, régionaux et frontaliers.


Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public