L'ANRU2 a son protocole

-A A +A
Signature du protocole ANRU2 - Agglomération et ville de Thionville

Identifié parmi les 3 quartiers prioritaires du territoire (avec St Pierre/ la Milliaire et les Terrasses de Provence de Yutz) dans le cadre de la politique de la ville, le quartier de la Côte des Roses est retenu en 2015 d’intérêt régional par l’ANRU, au titre du Nouveau Programme National pour la Rénovation Urbaine (NPNRU). L’objectif est dès lors de consolider les interventions et la mutation sur la partie haute du quartier, non traitée dans le premier plan.

La compétence ANRU fait désormais partie des attributions dévolues à l’intercommunalité. Le projet de renouvellement urbain est donc conduit en co-pilotage Communauté d’Agglomération Portes de France – Thionville et Ville de Thionville, en partenariat avec les services de l’Etat, les bailleurs sociaux, la Caisse des Dépôts et Consignations et Action Logement.

Si le PNRU a initié un changement d’image du quartier et une amélioration du parc de logement (202 démolitions, 353 réhabilitations et résidentialisations) et des équipements et espaces publics (aménagement du Square Fénelon et reconfiguration de ses équipements), des actions restent à poursuivre, notamment en matière d’accompagnement social, de diversification de l’offre de logements, d’accompagnement au retour à l’emploi.

L’enjeu du NPNRU est de poursuivre l’action du premier programme afin de rendre le territoire attractif et de l’intégrer de façon durable dans la ville et l’agglomération. Il s’agit de véritablement poursuivre la mutation d’un territoire dont la dynamique est en marche. Le site de l’ancien presbytère accueillera prochainement 9 logements en accession sociale dont la commercialisation est en cours. La première phase de l’ancien pôle commercial Saint-Hubert démarre et devrait s’achever en 2020. Le site verra la construction de 39 logements et de 3 cellules commerciales. La deuxième phase permettra la création de 24 logements. Enfin, à horizon 2018-2020, les opérations chaussée d’Océanie seront lancées par CILGERE (construction d’un bâtiment passif de 18 logements) et NEXITY qui étudie la création d’une cinquantaine de logements.

La signature du protocole, au projet social, économique et urbain ambitieux, amorce une phase d’études destinée à approfondir et préciser le projet et le schéma d’interventions, pour accompagner au mieux la transformation du quartier. Les acteurs principaux de la mise en œuvre de ce protocole sont les services de l’Etat et les bailleurs sociaux du quartier (OPH Portes de France - Thionville, MOSELIS et BATIGERE SAREL). Le CHR qui jouxte le quartier a également un rôle important dans son fonctionnement, il sera par conséquent un acteur essentiel dans l’accompagnement de la transformation du quartier.

-A A +A

Haut de page

 

 

La Ville de Thionville travaille en étroite collaboration avec ses partenaires locaux, régionaux et frontaliers.


Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public